Les mères sont des psychopathes ou l’horrible four

Mon fils a 4 ans, autrement dit, il est dans une des phases les plus chiantes qu’une mère connaisse quand elle élève un enfant. Effronté, donneur d’ordres et de leçons, désobéissant, menteur.. les moments de paix sont rares. Et parfois,je deviens folle. Le « terrible two », a coté c’est de la rigolade. Laissez venir  » l’horrible four. »

2015-02-14 10.13.07

Mes enfants, ma vie ❤

Une mère en colère: la personne la plus dangereuse que vous pourriez croiser.

Le soir en vous couchant, vous laissez la lumière par peur du noir, des clowns ou de l’énorme araignée qui squatte votre salle de bain ? Oubliez,ce n’est rien à côté d’une maman qui a la rage. La mère en colère, c’est une psychopathe.Elle va vous faire ce qu’elle voudrait faire a ses gamins. Elle va vous découper en morceaux et en faire de la farce. Elle va faire de votre peau de la carpette pour son salon. Elle va vous allumer le cerveau avec des cris si stridents que vous sentirez vos neurones cramer. Elle va vous perdre dans un labyrinthe hanté et gare à vos fesses si vous avez le culot de retrouver le chemin. Elle va vous clouer au mur et vous jeter des fléchettes là où ca fait mal.

Si par malheur vous croisez une mère en colère, courez, ne prenez meme pas le temps d’attraper votre Iphone75490. Partez loin et ne revenez jamais. Car vous aurez vu le plus terrifiant fantôme du monde…

Etre mère c’est être la personne la plus courageuse du monde.

Folles oui, en colère, de vraies tornades de rages. Et pour cause. On vient de passer un temps fou à faire de la page a modeler avec Pierre-Antoine-sort-tes-doigts-du-nez, et pour nous remercier, il renverse son verre de jus de fruit. Bio. 2,45euro le litre. Nos parents ne jouaient pas des heures avec nous. Et nos parents nous auraient mis une double gifle pour avoir renversé ce verre. A cet instant là, on doit faire la chose la plus difficile de la galaxie: faire face a l enfant qu on a été, lui dire merde, trouver la force phénoménale et le courage enooorme de dire: je pardonne a mes parents, je ne refais pas la même erreur,je n en fait pas payer le prix a mes enfants. On souffre en silence, affrontant ces mauvais moments comme le courageux chevalier affronte le dragon. Et i on y met du sien, on gagne. On regarde cet enfant qu’on n’est plus et on lui dit « ce n’était pas de ta faute, libère ta colère, et pars en paix, tout va bien aujourd’hui ».

Mais ya l’amour…

Un jour mes enfants me demanderont ce que c’est l’amour. Je leur dirais que c’est ce truc magique qui fait que je ne les ai pas jetés au moins 500 fois dans la benne a ordure qu ils admirent 3x par semaine. Je leur dirai que l’amour c’est comme le courage:  ton en a tous et beaucoup plus qu on ne le croit. Je leur dirait que l’amour, c’est ce que je ressens a chaque fois que je les regarde. Enfin, au moins quand ils dorment 😉 Et quand ils me demanderont ce que c’est le courage, je leur dirait: c’est être parent.

Publicités

Les druides étaient des femmes, c’est évident.

Le druide est le personnage central de la société celtique: ministre du culte, théologien, philosophe, gardien du Savoir et de la Sagesse, historien, juriste et aussi conseiller militaire du roi. C’est toujours lui qu’on appelle, toujours lui derrière la marmite. Ca ne vous rappelle personne??

Ce ne sera pas le cas de toutes celles et ceux qui passeront sur ce blog, car tout le monde (dieu merci) n’ a pas d’enfants, et tout le monde ne vit pas sa cette folle aventure de la même manière, mais pour moi, devenir parent donne l’impression de se transformer en magicien-cuistot-docteur-psy-hypnotiseur-prof de sport-punchingball. En ça, je me reconnais un peu dans le druide: sans moi, tout le monde est perdu. J’exagère? Allez, quand vous quittez la maison 1h, votre cher et tendre vous a appelé au moins 4 fois et vos enfants vous racontent leurs aventures comme si vous etiez partie un mois, avouez! Reconnaissez que sans votre nana ou votre mère ou les deux, vous êtes comme sans votre GPS: largué 🙂

Et puis je suis bio, je suis nature, je suis souvent derrière ma marmite à tester de nouvelles potions et là encore, le druide qui dort en moi me hurle « laisse moi sortiiiiiiir ». Bon,quand il voit le bordel à la maison, il retourne vite se planquer dans le tube d ale vera ou le curry-coco d’ou il est sorti, mais je suis toujours contente quand il vient me voir.

C’est évident, les druides étaient des femmes, déguisées avec des barbes. Parce que les druides, petits, rêvaient de leur future toge blanche, cuisinaient, aimaient les petites licornes toutes mimi (à l époque elles existaient encore),savaient faire de nombreuses choses en même temps (les hommes modernes savent faire une carbonara mais ne peuvent pas faire plus de 2 choses en même temps,c’est prouvé !!!),et que sans eux on était largué. Ca ne vous rappelle personne?

A l’image des druides, ce blog sera multiple: recettes culinaires (végétariennes), recettes cosmétiques, bio, hommes-femmes-enfants, philo, coups de coeur et de gueule. Selon mes envies il pourrait s’y trouver de tout… mais pas de n’importe quoi.

Bonne lecture 🙂